Une épidémie mondiale

La prévalence de la myopie augmente chez les jeunes si bien que les chiffres au niveau international sont inquiétants. Cette épidémie génère de nombreux risques et des coûts supplémentaires pour la santé.

Aux États-Unis, le nombre de myopes a doublé en 30 ans.1 Une étude britannique a recensé près de 50 % d'étudiants atteints de myopie.2 À Taïwan, les recherches indiquent une augmentation de près de 65 % dans la prévalence au cours des 50 dernières années.3 À l'échelle mondiale, les prévisions tablent sur une augmentation future du phénomène de 2 milliards en 2010 à 5 milliards en 2050.Le continent européen, dont la France, n’est pas épargné, avec 50 % d'enfants myopes en 20504 contre 30% aujourd'hui.

Le bilan de la myopie

 Cette forte progression de la prévalence de la myopie devient un problème de santé publique et un problème économique. Les myopes ont un risque accru de développer du glaucome, une cataracte sous capsulaire postérieure, un décollement de la rétine ou de souffrir de dégénérescence maculaire. Les patients dont la myopie évolue dans la fourchette de 5 à 6 dioptries ont 40 fois plus de risques de subir des dommages maculaires.Les coûts personnels et collectifs accompagnant ces pathologies sont très élevées.

Options de prévention et de correction

Les professionnels de la santé oculaire sont les seuls à pouvoir contribuer à la prévention et au contrôle de l'épidémie de myopie.

  • Modification des comportements

Chez l'enfant, le risque de myopie diminue d'environ 30 % s'il passe plus de 14 heures par semaine dehors.6 Par mesure préventive, les parents devraient donc vivement encourager leurs enfants à pratiquer des activités en extérieur. Les heures passées à lire sur écrans sont aussi un facteur de risque pour les enfants. Les études montrent qu'il faut respecter une distance de lecture d’au moins 33 cm et limiter le temps passé sur les écrans.

  • Traitement pharmaceutique : l'atropine

Ce médicament n'est pas disponible dans tous les pays, mais il est prouvé qu'une dose de 0,01 % d'atropine peut contrôler de manière significative la progression de la myopie. Toutefois, les effets secondaires rapportés nécessitent un dosage parfaitement adapté.7

  • Verres de lunettes

            Pour les myopies évolutives avec ésophorie et retard d'accommodation supérieur à 1 dioptrie, les lunettes avec verres à double foyers ou progressifs peuvent réduire l'évolution de la myopie de 38 à 47 %.8

           Sous réserve que ces lunettes soient bien portées tout au long de la journée. 

  • Contrôle de la myopie en  lentilles de contact

            Les lentilles d'orthokératologie (ortho-k), ou lentilles de nuit ou encore lentilles de remodelage, sont des lentilles rigides que l'enfant porte la nuit. Dans la journée, l'enfant voit clair sans correction.

            Les recherches montrent qu'un équipement en orthokératologie a la capacité de ralentir de 45 % en moyenne l'élongation axiale des myopies évolutives.9

            Une nouvelle lentille souple journalière vient d'obtenir le 1er agrément et marquage CE pour la freination de la myopie, avec une réduction de 50 % de l'évolution de la myopie.

            Plus de 8000 enfants sont équipés  dans le monde et les résultats sont très prometteurs, tant sur la réduction de la myopie, que sur la satisfaction des enfants et de leurs parents. Elle peut être proposée dès l'âge de 8 ans.

            Cette lentille c'est MiSight®1 day de CooperVision. Découvrez-là

1 Vitale S, Sperduto RD, Ferris FL 3rd. Increased prevalence of myopia in the United States between 1971-1972 and 1999-2004. Arch Ophthalmol. 2009;127(12):1632-1639.                             

2 Logan NS, Davies LN, Mallen EA, Gilmartin B. Ametropia and ocular biometry in a U.K. university student population. Optom Vis Sci. 2005;82(4):261-266.

3 Guo YH, Lin HY, Lin LL, Cheng CY. Self-reported myopia in Taiwan: 2005 Taiwan National Health Interview Survey. Eye (Lond). 2012;26(5):684-689.

4 Flitcroft, DI. The complex interactions of retinal, optical and environmental factors in myopia aetiology. Prog Retin Eye Res. 2012;31(6):622-660.

5 Holden BA, Fricke TR, Ho SM, et al. Global prevalence of myopia and high myopia and temporal trends from 2000 through 2050. (Prévalence mondiale de la myopie et de la forte myopie, tendances temporelles de 2000 à 2050.) Ophtalmologie. 2016;123(5):1036-1042.

6 Rose KA, Morgan IG, Ip J, et al. Outdoor activity reduces the prevalence of myopia in children. (Les activités en extérieur diminuent la prévalence de la myopie chez les enfants.) Ophtalmologie. 2008;115(8):1279-1285.

7 Chia A, Lu QS, Tan D. Five-year clinical trial on atropine for the treatment of myopia 2: myopia control with atropine 0.01% eyedrops. Ophtalmologie. 2016;123(2):391-399.

8 Yang Z, Lan W, Ge J, et al. The effectiveness of progressive addition lenses on the progression of myopia in Chinese children. Ophthal Physiol Opt. 2009;29:41-48.

9 Walline JJ, Greiner KL, McVey ME, Jones-Jordan LA. Multifocal contact lens myopia control. Optom Vis Sci. 2013 ; 90(11):1207-1214.