CooperVision® reste mobilisé pour assurer la continuité des livraisons de lentilles de contact aux opticiens et aux ophtalmologistes.

Dans le contexte de la pandémie du nouveau coronavirus COVID 19 , CooperVision rappelle aux opticiens et aux porteurs de lentilles, les principes en matière de bonne utilisation des lentilles de contact, et partage les recommandations d’ experts mondiaux, récemment diffusées lors d’ une conférence de presse qui s’est déroulée le 12 mars 2020 à Waterloo (Ontario) http://www.prnewswire.com/news-releases/top-contact-lens-experts-dispel-misinformation-regarding-coronavirus--covid-19-protections-for-contact-lens-wearers-301022406.html?tc=eml_cleartime [prnewswire.com]

et repris par les ophtalmologistes de la SFOALC (Société française des ophtalmologistes de France) sur leur site. http://sfoalc.info/2-2-communiques-sfoalc.html

A ces conditions, le port de lentilles de contact est un mode de correction sûr. 

  • Le port de lentilles de contact est sans danger. Contrairement à ce qu’il a pu circuler ces 48 dernières heures, le port de lentilles de contact reste une forme de correction visuelle sûre et très efficace pour des millions de personnes dans le monde.
  • Un bon lavage des mains est essentiel. Lors de l'utilisation de lentilles de contact ou de lunettes, il est primordial de se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon, puis de les sécher avec des serviettes en papier à usage unique. Pour les porteurs de lentilles de contact, il faut le faire avant chaque pose et retrait.
  • Décontaminer les lentilles de contact. Les porteurs de lentilles de contact doivent soit jeter leurs lentilles jetables journalières chaque soir, soit décontaminer régulièrement leurs lentilles mensuelles ou bi-mensuelles, en suivant les instructions du fabricant et du professionnel de santé visuelle.
  • Désinfecter les montures et les verres. Certains virus comme le COVID-19 peuvent rester sur des surfaces dures pendant des heures, voire des jours, et peuvent se propager sur les doigts et le visage des porteurs de lunettes. Cela est particulièrement vrai pour les presbytes (personnes généralement âgées de plus de 40 ans). La plupart des presbytes ont besoin de lunettes de lecture, qu'ils peuvent mettre et enlever de leur visage plusieurs fois par jour. Ce groupe d'âge semble faire partie de la population la plus susceptible de développer le COVID-19, par rapport aux porteurs de lentilles de contact, qui sont généralement plus jeunes.
  • Cesser de porter des lentilles uniquement en cas de maladie. Il est conseillé de cesser le port des lentilles de contact en cas de maladie, conformément aux conseils donnés pour d'autres types de pathologies.
  • Rien ne prouve que les lunettes offrent une quelconque protection. Il n'y a pas de preuve scientifique que le port de lunettes ou de lentilles de contact offre une protection contre le COVID-19 ou contre tout autre virus.

Un article récemment publié dans la revue Contact Lens and Anterior Eye et contrôlé par des pairs attire l'attention sur le rôle que les habitudes de lavage des mains pourraient avoir dans le développement de la kératite microbienne et d'événements inflammatoires cornéens liés aux lentilles de contact.

Les centres américains de contrôle et de prévention des maladies et l'Organisation mondiale de la santé recommandent de se laver souvent les mains afin de réduire le risque de contracter le virus. Plus précisément, ils conseillent à tout le monde de :

  • Se laver souvent les mains à l'eau et au savon pendant au moins 20 secondes, en particulier après un passage dans un lieu public, ou après s'être mouché, avoir toussé ou éternué.
  • Utiliser un désinfectant pour les mains contenant au moins 60 % d'alcool si l'eau et le savon ne sont pas facilement accessibles. Couvrir toute la surface des mains et les frictionner l’une contre l’autre jusqu'à ce qu'elles soient sèches.
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche avec des mains non lavées.
  • Utiliser des lunettes de protection personnelle approuvées (masques médicaux, lunettes de protection ou écrans faciaux) lors de certaines activités liées aux soins des patients

Liens utiles pour en savoir plus :

http://www.prnewswire.com/news-releases/top-contact-lens-experts-dispel-misinformation-regarding-coronavirus--covid-19-protections-for-contact-lens-wearers-301022406.html?tc=eml_cleartime [prnewswire.com]

http://sfoalc.info/2-2-communiques-sfoalc.html

https://bcla.org.uk/Public/Consumer/COVID-19--Coronavirus--Contact-Lens-Care-Guidance/Public/Consumer/Contact-Lens-Wear-and-Coronavirus-guidance.aspx?hkey=a6920621-8aa9-4488-8316-84421baee4c0 [bcla.org.uk]

https://www.prnewswire.com/news-releases/core-advises-contact-lens-wearers-on-safe-use-amidst-covid-19-concerns-reinforces-proper-hand-hygiene-301021849.html?tc=eml_cleartime [prnewswire.com]

À propos des experts

Le Centre for Ocular Research & Education (CORE) a été créé en 1988 à l’Ecole d’optométrie et des sciences de la vision de l'Université de Waterloo (School of Optometry & Vision Science). Au cours des trois décennies suivantes, l'organisation est passée d'une structure de trois personnes à un centre florissant de recherche fondamentale et appliquée, collaborant avec des sponsors, des agences et des universités dans les domaines des biosciences avancées, de la recherche clinique et de l'éducation. Son indépendance absolue et ses résultats de la plus haute qualité ont été au cœur de bon nombre des avancées les plus importantes en matière de santé oculaire. Aujourd'hui, le Directeur Lyndon Jones et son équipe d'environ 50 personnes sont au service de divers secteurs ophtalmiques, notamment les dispositifs médicaux, les produits pharmaceutiques oculaires, la technologie numérique et d'autres, avec une spécialisation sur le segment antérieur. Pour plus d'informations, veuillez consulter le site core.uwaterloo.ca.

Eurolens Research, à l'université de Manchester est un groupe de recherche spécialisé dans les lentilles de contact et les surfaces oculaires, fondé en 1990.  Le groupe est dirigé par le Professeur Philip Morgan, qui est également chef du département d'optométrie et chef adjoint de la division de pharmacie et d'optométrie de l'université.  Le professeur Morgan est le président sortant de la International Society for Contact Lens Research et vice-président de l'Association internationale des éducateurs en lentilles de contact.  

Jason J. Nichols, Docteur en optométrie, MPH PhD, est vice-président associé en recherche au bureau du vice-président en recherche de l'Université d'Alabama à Birmingham et professeur à l'école d'optométrie. Il mène aussi activement des recherches sur la surface oculaire et les lentilles de contact et forme des doctorants et des chercheurs. Il publie de nombreux articles et donne régulièrement des conférences sur les lentilles de contact et les troubles de la surface oculaire, tels que la sécheresse oculaire et le dysfonctionnement de la glande de Meibomius. Jason J. Nichols est actuellement rédacteur en chef de Contact Lens Spectrum et de Contact Lenses Today®, dont les publications touchent plus de 50 000 professionnels de la vue dans le monde entier. Il préside également le Global Specialty Lens Symposium, qui est la plus grande conférence sur les lentilles de contact en Amérique du Nord. Il est également rédacteur en chef adjoint de Eye and Contact Lens et fait partie du comité de rédaction de The Ocular Surface. Dr Nichols est titulaire d'un double diplôme de l'American Academy of Optometry (AAO), dans les domaines de la santé publique et de l'optométrie environnementale, et de la cornée, des lentilles de contact et de la technologie réfractive. Il a reçu trois bourses Ezell et le prix Borish de l'Académie américaine d'optométrie, ainsi que les titres de « Distinguished Scholar » et de « Fellow of the National Academies of Practice ».